Budget fédéral 2019 -- financement d'innovations pour soutenir l'apprentissage tout au long de la vie pour les Canadiens de tous âges

16 avril 2019

L'annonce du budget fédéral de 2019 a permis de remporter de grands succès dans le domaine de l'éducation, avec des fonds disponibles pour des innovations dans l'enseignement de la maternelle à la 12e année et dans l'enseignement supérieur. Le budget fédéral a également prévu un financement pour les innovations visant à soutenir l'apprentissage tout au long de la vie pour les Canadiens de tous âges. Pour vous aider à comprendre cet investissement historique du gouvernement fédéral, nous avons défini quelques thèmes importants.

Expansion des programmes d'apprentissage intégré au travail

Le budget a annoncé un montant supplémentaire de 631,2 millions de dollars sur cinq ans (2019 - 2024) pour étendre le programme actuel de placement professionnel des étudiant.e.s à tous les étudiant.e.s, quelle que soit leur discipline. Cela en dit long sur le succès du programme de placement professionnel des étudiant.e.s au cours de l'année écoulée. Il est clair que le gouvernement fédéral considère que l'accessibilité de l'apprentissage intégré au travail (AIT) est essentielle pour préparer les Canadiens à l'avenir du travail.

Il est important que nous reconnaissions la nécessité d'offrir ces possibilités d'AIT dans toutes les disciplines. Le budget souligne avec justesse qu'à ce jour, un grand nombre de stages ont été effectués dans des domaines liés aux STEM. Ce programme a connu un grand succès, mais il laisse les étudiant.e.s en arts et sciences libéraux mal desservis. Si nous nous concentrons vraiment sur une accessibilité à 100 %, le développement de stages en dehors des STEM est un grand pas dans la bonne direction.

Pleins feux sur l'innovation

La conversation autour de l'importance des partenariats public-privé (PPP) comme moyen de stimuler l'innovation dans tous les secteurs n'est pas nouvelle. Le Canada a vu de très bons exemples de PPP dans les domaines de l'éducation, de la santé et du logement. Le budget 2019 alloue 150 millions de dollars à Emploi et Développement social Canada, dans le but de créer des partenariats avec des entreprises novatrices et d'offrir 20 000 possibilités d'AIT supplémentaires par année. Nous y voyons un signal positif que le gouvernement fédéral soutient activement l'innovation dans la prestation de l'AIT.

L'innovation conduira à de nouveaux modèles d'AIT et à de nouvelles approches de prestation, ce qui améliorera l'extensibilité et l'accessibilité de l'AIT. Afin d'offrir des chances égales à chaque étudiant.e, nous devrons investir dans le développement d'une plus grande diversité dans les types de possibilités d'AIT disponibles et la manière dont les étudiant.e.s peuvent y accéder.

Souligner l'importance de l'éducation et de la formation tout au long de la vie

Le budget fédéral 2019 propose une nouvelle Prestation canadienne pour la formation - une prestation de formation personnalisée et transférable pour aider les gens à planifier et à obtenir la formation dont ils ont besoin. Pour mettre en œuvre ce nouveau programme, le budget propose un investissement de plus de 1,7 milliard de dollars sur cinq ans, et 586,5 millions de dollars par an en continu. Le gouvernement fédéral montre ainsi que l'éducation n'est pas seulement importante pour les jeunes Canadiens.

Avec l'évolution de l'économie, les Canadien.ne.s de tous âges devront être prêt.e.s à se perfectionner et à se recycler plusieurs fois au cours de leur carrière. La nouvelle prestation canadienne de formation encourage les Canadien.ne.s à considérer l'éducation comme un processus qui dure toute la vie et met en place une structure qui rend cette approche économiquement viable. Bien que de nombreuses questions restent sans réponse dans la mise en œuvre de la Prestation canadienne pour la formation, notamment sur la manière dont les PME peuvent couvrir les congés de 4 semaines de leurs employé.e.s, cet investissement du gouvernement fédéral est exceptionnellement bien choisi.  

Créer un écosystème de l'enseignement supérieur qui inclut toutes les parties prenantes

Le budget fédéral a annoncé 17 millions de dollars pour soutenir la Table ronde sur les affaires et l'enseignement supérieur afin de réunir des partenaires tels que des entreprises, des établissements d'enseignement supérieur, des organisations à but non lucratif et d'autres niveaux de gouvernement. Il s'agit d'un investissement dans la communication, la collaboration et une voix collective pour aller de l'avant. Il est formidable de voir le gouvernement fédéral reconnaître l'importance de briser les cloisonnements entre ces institutions.

Afin de soutenir l'écosystème des talents canadiens, il est impératif que toutes ces acteurs travaillent ensemble. Cet investissement est également un signal de l'importance de réunir les parties et de faciliter la collaboration. Il est important de noter qu'il existe de nombreuses grandes organisations à travers le Canada qui sont engagées dans ce travail. CEWIL, CACEE, CAUCE, Polytechnics Canada, Colleges and Institutes Canada, et Universities Canada, ainsi que BHER, n'en sont que quelques exemples. Il est également important de noter que cet investissement comprenait le financement d'une plateforme visant à mieux relier les étudiant.e.s, les écoles et les employeur.euse.s.

L'accent mis sur la technologie nous incite à penser à des structures qui s'étendront à tout le Canada et encourage nos institutions à innover de manière à pouvoir être reproduites et augmentées par la technologie. Le budget 2019 a investi au total 84 000 par an dans l'apprentissage intégré au travail sous diverses formes, et a signalé un engagement ferme en faveur de l'innovation en matière d'AIT. Compte tenu de l'évolution rapide des exigences de l'économie canadienne, cet investissement est bien conçu et arrive à point nommé.

Nous sommes impatients de voir ces nouveaux programmes élargis se déployer et de collaborer avec des partenaires à travers le Canada pour soutenir l'écosystème croissant de l'AIT.